Nouvelles

1 mai 2019

RÉTROMOBILE, LE POINT FINAL

Pour cette 30e publication sur la semaine Rétromobile 2019 de Paris, ce fut la plus grande et sublime expérience de visite d’un événement sur le thème de la passion automobile que j’ai pu voir de ma vie. Avec toutes les commémorations des constructeurs, de certains clubs et vendeurs de voitures anciennes, j’en aurais pour un an à faire des publications sur cette semaine mémorable!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La ville hôtesse a de quoi séduire aussi et j’ai bien aimé la visiter pour la 3e fois, en hiver cette fois-ci! Le temps est assez clément soit entre 5 et 10 degrés Celsius et il fait assez souvent beau soleil. Mais quand il fait mauvais, il vente en ta, tellement que les météorologues donnent des prénoms aux tempêtes qu’ils appellent, un coup de vent, comme ça se fait aux États-Unis avec les ouragans. J’ai eu l’occasion de voir la tour Eiffel sous plusieurs angles, l’Arc de Triomphe de nuit, le fabuleux intérieur du Grand Palais ou Bonham s’était installé et j’ai visité pour une 3e fois la cathédrale Notre-Dame, avant qu’elle ne soit victime d’un affreux drame!

J’avais la chance grâce à l’aide du VAQ de pouvoir faire une demande d’accréditation de presse qui a été assez utile, surtout pour entrer dans la zone de l’encan d’Artcurial qui était composé de belles pièces!

 

 

 

Si vous avez la chance de vivre un jour cet événement fantastique, je vous le conseille ardemment! Il faut

 

 

 

 

 

 

être par contre très amateur et amoureux des voitures européennes pour apprécier cet évènement et avoir aussi un fort intérêt pour Paris et ses attraits qui se marient bien dans un séjour d’une semaine. Rétromobile est facilement accessible par le métro parisien et implique pas de louer une auto, même la visite de Versailles peut se faire en prenant le train de banlieue!

 

Et pour terminer, Notre-Dame, remets-toi vite sur pieds!

 

Texte et photos par Alain Lemire