Nouvelles

11 mars 2019

BUGATTI EB110 SUPER SPORT 1993, DE RETOUR AUX AFFAIRES, EN ITALIE

C’est un concessionnaire Ferrari du nom de Romano Artioli qui eut un jour le rêve fou de faire revivre Bugatti, la grande marque disparue en 1952. C’est en 1987 qu’il créa Bugatti Automobile SpA avec l’idée de produire une supercar digne de ce nom. Son design de carrosserie rappelle celui de la Lamborghini Diablo. Et d’avoir des portes qui s’ouvrent comme celles des Lamborghini nous le font penser encore plus!

La Bugatti EB110 GT pris 4 ans à être développé et sera présentée en première mondiale lors du Salon de l’auto de Paris le 15 septembre 1991, jour du 110e anniversaire d’Ettore Bugatti. La version super sport plus légère de 150 kg et plus puissante de 60 chevaux sera présentée lors du salon de Genève en 1992, soit 6 mois après le modèle GT!

L’HISTOIRE DE CET EXEMPLAIRE

La EB110 SS présentée par RM Sotheby’s à sa vente de Paris fut livrée neuve en Allemagne, par la suite, elle passa quelques années au Japon en compagnie d’autres voitures d’exception et rentre en Suisse en 2012. L’auto roula régulièrement, mais avec parcimonie, ce qui en fait la EB110 SS ayant le moins de kilométrage au monde.

LA BUGATTI EB110 SUPER SPORT 1994 EN 5 POINTS

– 1 sur 30 exemplaires de la EB110 super sport construit

– Le nom du modèle EB110 fait référence à l’âge que le fondateur de Bugatti aurait eu lors du lancement de cette voiture.

– La Bugatti EB110 Super Sport embarque un monstre de moteur, soit un V12 d’une cylindrée de 3,5L couplé à 4 modules turbo, de quoi battre la concurrence, telles la Ferrari F50 et la Porsche GT1

– La EB110 super sport est capable d’une accélération 0/100 en 3,26 secondes et peut atteindre la vitesse de 355 km/h

– L’exemplaire montré dans cet article est complètement d’origine.

Avec un prix de vente à l’encan RM Sotheby’s de 2 030 0 00 euros, on ne doute pas que l’acquéreur soit un passionné de cette merveille automobile.

 

Texte et photos par Alain Lemire