Nouvelles

27 février 2019

1949 Delahaye 135 M Cabriolet par Guilloré, Retromobile 2019

LA HAUTE COUTURE AUTOMOBILE

La Delahaye 135 fut dévoilée en première mondiale en 1935 au salon de l’auto de Paris. Comme c’était la coutume à l’époque, plusieurs carrossiers étaient responsables d’habiller le châssis selon les humeurs de la clientèle. Au nombre de ces carrossiers, on compte sur une liste les noms suivants:

– Chapron

– Dubos Frères

– Figoni & Falaschi

– Franay

– Pourtou

– Saoutchik

– Guilloré

Ce n’est qu’à partir de 1935 qu’Alphonse Guilloré habillera des voitures de la marque Delahaye. Son travail de carrossier sera maintes fois récompensé lors des concours d’élégance de l’époque.

 

UN SUCCÈS DANS LA GAMME

La Delahaye 135 sera l’une des voitures haut de gamme les plus vendues de son époque, surpassant ses concurrentes qui étaient les Bugatti 57, Hotchkiss 20, et la Talbot-Lagos Baby.

 

L’APRÈS-GUERRE DE DELAHAYE

1949 représente la période d’après-guerre, et la fin de l’époque de la fabrication d’une voiture haut de gamme faite main et carrossée par les meilleurs habilleurs.

1998 vit la voiture être complètement restaurée à 100% et une révision fut réalisée en 2007 par un atelier suisse. La pièce maîtresse de la voiture est son volant en plexiglas, qui lui donne une allure de volant en verre.

 

LA DELAHAYE 135 M CABRIOLET EN 5 POINTS

– Un exemple d’une automobile au style classique à la française

– Le modèle 135 verra son châssis être produit entre 1935 et 1952

– 1949 voit la calandre et ses phares avant se bomber, donnant à la voiture, plus de rondeur

– La motorisation de la 135 était de 6 cylindres en ligne d’une cylindrée variant de 3.2 à 3.6 litres

– La puissance de la voiture variait de 95 à120 chevaux.

C’est donc une superbe voiture à laquelle j’ai pu avoir accès lors de la présentation de l’encan de RM/Sotheby’s de Paris qui se déroula en marge de la semaine Rétromobile!

Texte et photos par Alain Lemire