Nouvelles

15 mai 2018

Route 66 : des voitures anciennes à la tonne

En sortant du musée Pontiac, situé à Pontiac, en Illinois, nous avons repris la route avec l’objectif de rallier la ville de Springfield, au Missouri, pour clore notre deuxième journée. Le problème, c’est qu’en cours de trajet, il faut résister à l’envie de s’arrêter chaque fois qu’on aperçoit des voitures anciennes. Et croyez-moi, ce n’est pas ça qui manque. Du nombre d’endroits remarqués, un a retenu notre attention, car il représente à merveille tous les autres.

La place, tout bonnement, était une concession de véhicules d’occasion où étaient proposées quelques pièces. Ce qui nous a cependant incité à prendre une petite pause, c’est la demi-douzaine de belles d’autrefois qui reposaient sur le terrain adjacent. Parmi elles, cette Ford 1963 qui n’aurait besoin que des talents d’un bon samaritain pour retrouver ses lettres de noblesse.

Cette dernière était flanquée d’une Chrysler New Yorker (1947-48), un modèle qui jouit tout de même d’une certaine popularité sur le marché. Il est assez incroyable de le trouver abandonné dans une telle condition.

Et que dire de cette Edsel Pacer 1958, une autre création qui mérite un meilleur sort que celui qui lui est réservé depuis le temps où elle a été laissée pour contre dans ce champ. Ce genre de scène se répète à longueur de journée sur la Route 66. Il est clair que si vous êtes à la recherche d’un projet lors d’un périple de la sorte, vous ne rentrerez pas à la maison bredouille.

Le plus drôle à propos de cet endroit, c’est sans aucun doute l’affiche qui indique la présence de voiture de qualité… Quand même?! Et si on se comprend bien, le propriétaire se prénomme… Bob.

Texte et photos par Daniel Rufiange